Résistance des vélos elliptiques

Effectivement comme nous l'avons souligné précédemment, la résistance des vélos elliptiques joue un très grand rôle dans leur fonctionnement car c'est elle qui est la base même de la variation des programmes d'entraînement avec cet type d'appareil. Aussi, il faut noter que cette résistance peut être de trois différentes sortes à savoir à sangle, magnétique ou électro-magnétique. Si nous considérons tout d'abord le premier type de résistance, c'est à dire la résistance à sangle, nous verrons que comme son nom l'indique elle est constituée d'une sangle qui enserre une roue d'inertie. Ainsi, plus la sangle comprime la roue d'inertie, plus la résistance de la pédale devient importante. Toute fois, ce type de résistance est de moins en moins visible sur les vélos elliptiques dans la mesure où il comporte trop d'inconvénients. En effet, la résistance à sangle est de très mauvaise fluidité et est à l'origine de bruits de frottements assez désagréables. De plus, la sangle elle même n'est pas très résistante ce qui limite considérablement la durée de vie des vélos elliptiques qui la porte.

Après cette forme de résistance, nous avons la résistance magnétique que l'on retrouve sur de nombreux vélos elliptiques et qui est beaucoup plus efficace que la précédente car elle ne fait aucun bruit et en plus elle est beaucoup plus durable. Au fait, la résistance magnétique est constituée d'aimants disposés autour d'une partie de la roue d'inertie. Le nombre de ces aimants est ce qui va déterminer le degré de résistance de la roue, en d'autres termes plus les aimants sont nombreux plus la résistance est grande. Notons par ailleurs que la qualité d'une résistance magnétique est fonction du type d'alliage utilisé pour la roue d'inertie et de la qualité des aimants. Mais sur certains modèles plus récents de vélo elliptique, vous trouverez des résistances magnétiques motorisées, c'est à dire qu'un moteur est intégré à ces derniers pour pouvoir rapprocher ou éloigner les aimants. Ces derniers modèles de résistance magnétique sont les meilleurs dans la mesure où ils permettent de régler la résistance avec beaucoup plus de précision et d'utiliser des programmes qui sont capables de modifier cette résistance sans que l'utilisateur ait à intervenir. Une véritable prouesse technologique.

Le dernier type de résistance que vous pourrez aussi rencontrer avec les vélos elliptiques est la résistance élèctro-magnétique. Ce dernier type de résistance beaucoup plus complexe que les deux précédents est actionné non pas par des aimants mais par la force du courant électrique. Cette résistance électro-magnétique peut être générée soit par le réseau électrique soit de façon automatique par le pédalage de l'utilisateur. On peut ainsi grâce à elle utiliser de nombreux programmes d'entraînement, régler avec beaucoup d'aisance la résistance de la pédale de notre vélo elliptique ou encore avoir une fonction ergomètre pour calculer notre puissance de travail. Autant donc dire qu'elle est très pratique et particulièrement efficace.

Pour conclure nous vous conseillerons d'opter pour un vélo elliptique à résistance magnétique seulement dans le cas où votre unique but est de trouver un vélo pour simplement vous entraîner. Mais si vous avez l'intention par exemple de faire une rééducation ou de préparer une compétition importante avec votre vélo elliptique, le mieux serait que vous en choisissiez un à résistance électro-magnétique ou bien à résistance motorisé. Ces derniers sont beaucoup plus efficaces et ils vous permettront d'obtenir des résultats plus intéressants au bout de seulement très peu de temps.


Vélo elliptique



Vélo elliptique: présentation

Résistance des vélos elliptiques

Bien choisir son vélo elliptique

Caractéristiques des vélos elliptiques

Les avantages des vélos elliptiques

© 2012 DDI Ltd : Musculation - Créer un site